Les députés tchèques acceptent de ratifier le pacte budgétaire européen

Les députés ont accepté ce jeudi la ratification du pacte budgétaire européen. Officiellement appelé Traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance, le pacte budgétaire est un mécanisme qui devrait assurer l’équilibre des comptes publics et permettre de réduire les dettes des pays les plus touchés par la crise au sein de la zone euro. Entré en vigueur le 1er janvier 2013, il a été ratifié par tous les pays de l’Union européenne, hormis la République tchèque (et la Grande Bretagne qui a choisi entre temps de quitter l’Union).

La ratification du pacte doit encore être approuvée par le Sénat qui avait déclaré en juillet dernier qu’il ne s’exprimerait sur la question qu’après la décision des députés tchèques. Ce jeudi, 106 députés ont accepté sa ratification, 43 s’exprimant contre. Les partis ODS et SPD notamment critiquent le pacte, estimant qu’il représente une atteinte à la souveraineté de la République tchèque.