Les communes pourront limiter ou interdire l’usage des segways sur leur territoire

13-01-2016

Le Sénat a approuvé l’amendement qui permet entre autres aux communes de limiter ou d’interdire l’usage des segways, véhicules électriques monoplaces très utilisés notamment par les touristes à Prague. Le texte ordonne également aux piétons de porter une veste ou d’autres accessoires réfléchissants lorsqu’ils se déplacent hors agglomération ou encore autorise les policiers à retirer la carte grise aux conducteurs dont le véhicule présentera des défauts techniques. Concernant les segways, le ministère des Transports a renoncé à leur interdiction l’année dernière, préférant laisser aux communes le soin de définir les zones d’interdiction sur leur territoire. Les piétons notamment se plaignent de la circulation de ces gyropodes et de l’augmentation du nombre de collisions en raison de leur vitesse et du manque de prévenance de leurs conducteurs. Pour l’heure, selon la législation tchèque, les utilisateurs de segways sont considérés comme des piétons, les véhicules, qui pèsent une cinquantaine de kilos et roulent jusqu’à 20 km/heure, n’étant rangés dans aucune catégorie spécifique.