Les autorités sanitaires craignent la pénurie de paracétamol

19-03-2020

L’Institut national en charge du contrôle des médicaments (SÚKL) a appelé les citoyens tchèques à limiter leurs achats de médicaments à base de paracétamol (en Tchéquie, il s’agit surtout du médicament Paralen). Ces achats de précaution pourraient déboucher sur une pénurie de ces produits.

Le paracétamol est le seul médicament recommandé contre la fièvre et la douleur dans le contexte de l'épidémie de Covid-19. D’après la porte-parole de l’Institut SÚKL, les ventes du médicament Paralen ont triplé, pour s’élever à 300 000 boîtes par semaine, ce qui représente normalement à une consommation mensuelle.

L’Etat tchèque n’a pas encore restreint la vente du paracétamol en pharmacie et sur Internet, comme cela a été récemment le cas en France et dans d’autres pays.