Légère augmentation du chômage en décembre

Pour la première fois après quatre mois de stagnations ou de baisses, le chômage a légèrement augmenté en République tchèque au mois de décembre avec un taux qui s’est élevé à 3,1 %, soit 0,3 point de plus qu’en novembre. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une baisse de 0,7 point en l’espace d’un an, selon les chiffres publiés ce mercredi par le Bureau du Travail.

Un peu plus de 231 000 personnes étaient sans emploi (49 000 de moins qu’en 2017), le chiffre le plus faible enregistré pour une fin d’année depuis 1996. Inversement, le nombre d’emplois vacants s’est élevé à 324 000, soit une augmentation interannuelle de plus de 100 000 postes. Cette situation de quasi-plein-emploi reste problématique pour un grand nombre d’entreprises, qui se plaignent depuis quelques années déjà d’une importante pénurie de main-d’œuvre.

La région de Prague-capitale affiche le taux de chômage le plus faible dans le pays (1,9 %), tandis que le taux le plus élevé a été recensé dans la région de Moravie-Silésie (6,9 %).