Le taux de remplissage des hôtels pragois a baissé cet été

Le taux de remplissage des hôtels de la capitale tchèque a accusé un recul durant les vacances scolaires par rapport à l'année dernière. C'est ce que note ce lundi l'agence de presse ČTK, qui parle d'un phénomène "surprenant" étant donné la croissance du tourisme à Prague. Au mois de juillet, selon l'Association des hôtels et des restaurants, ce taux a baissé de 4,4 %.

Pour expliquer cette baisse, les professionnels de l'hôtellerie mettent en cause les sites de location de logements des particuliers, dont le plus connu est la société Airbnb. L'an dernier, l'entreprise, présente en République tchèque depuis 2009, a enregistré une croissance de ses réservations de plus de 50 % dans le pays.