Le projet du président Zeman de transférer l’ambassade tchèque à Jérusalem n’inquiète pas l’Autorité palestinienne

09-07-2019

L’Autorité palestinienne ne s’inquiète pas à propos du souhait du président Miloš Zeman de transférer l’ambassade tchèque de Tel Aviv à Jérusalem, a déclaré le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, lundi, lors de sa visite à Prague.

« Nous sommes satisfaits de l’évolution de nos relations bilatérales et restons optimistes pour l’avenir », a dit Riyad Al-Maliki dans une interview pour l’agence de presse ČTK. A l’issue de sa rencontre avec son homologue tchèque Tomáš Petříček, le chef de la diplomatie s’est félicité du succès des voitures Škoda (groupe Volkswagen) sur le marché palestinien. Par ailleurs, les ministres ont discuté des perspectives de collaboration bilatérale dans le numérique, dans l’industrie alimentaire ou encore des projets d’énergie solaire.

Leurs entretiens ont également porté sur le processus de paix israélo-palestinien. Considérée comme l’un des alliés européens les plus proches d’Israël, la République tchèque a ouvert, en novembre dernier, son centre culturel à Jérusalem. L’ouverture de cette nouvelle institution doit précéder, aux yeux du président tchèque Miloš Zeman, le transfert de l’ambassade tchèque de Tel Aviv à Jérusalem. Or la diplomatie tchèque a fait savoir qu’au sujet de la reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreux, elle s’alignait sur la position des autres pays membres de l’UE.