Le procureur Vlastimil Rampula pourrait être relevé de ses fonctions à cause de sa passivité dans l’affaire de la compagnie minière de Most

04-03-2012

Une des nouvelles raisons pour la révocation du président du ministère public supérieur Vlastimil Rampula sera l’affaire de la privatisation de la Compagnie minière de Most (Mostecká uhelná). C’est ce qu’a déclaré, ce dimanche dans un débat télévisé, le ministre tchèque de la Justice, Jiří Pospíšil. Le président du Ministère public suprême, Pavel Zeman, prépare maintenant un nouveau projet de révocation de Vlastimil Rampula. Révoqué pour la première fois en juillet dernier par le ministre de la Justice, il a été récemment réinstallé dans ses fonctions par une décision de la Cours municipale de Prague. Il fait pourtant l’objet d’une plainte disciplinaire pour sa passivité dans l’affaire de privatisation de la Compagnie minière de Most.