Le procureur en charge de l'affaire du nid de cigognes contrôlé par sa hiérarchie

La présidente du ministère public à Prague, Lenka Bradáčová, a initié un contrôle à l'encontre de son collègue Jaroslav Šaroch, lequel instruit l'affaire dite du nid de cigognes, dans laquelle plusieurs personnalités, dont le Premier ministre Andrej Babiš, font l'objet de poursuites pour un détournement présumé de fonds européens. L'information a été diffusée par le site de la Radio publique tchèque, iRozhlas.cz. Les responsables de ce contrôle n'ont pas souhaité faire de commentaire et les résultats de l'opération, initiée avant les nouvelles révélations sur l'enlèvement présumé dont aurait été victime le fils de M. Babiš pour éviter qu'il puisse répondre aux enquêteurs, n'ont pas été rendus publics.

Le procureur Jaroslav Šaroch avait déjà fait l'objet d'un contrôle similaire l'an passé. Le bureau dirigé par Lenka Bradáčová avait à l'époque estimé que la durée de l'enquête était "à la limite de l'acceptable".