Le procureur de la République décide de rouvrir une enquête sur la mort de Jan Masaryk

30-10-2019

Le procureur de la République a décidé de rouvrir une enquête sur la mort, toujours inexpliquée, de l'ancien ministre des Affaires étrangères Jan Masaryk. Cette décision fait suite à la découverte d'un enregistrement audio inédit de 1968, rendu public par la Radio tchèque, et dans lequel Vilibald Hofmann, un des premiers agents de police à avoir examiné le corps de Jan Masaryk, estime qu’il existait des disparités entre la disposition du corps lors de son arrivée sur place, et les photos officielles.

Le matin du 10 mars 1948, le corps sans vie de Jan Masaryk était retrouvé au pied de la salle de bain de son appartement de fonction, au ministère des Affaires étrangères. Selon la version officielle du nouveau régime, le chef de la diplomatie tchécoslovaque, souffrant de dépression et d’insomnie, s'était suicidé. Mais dès le début, le décès du fils du fondateur de la Tchécoslovaquie indépendante a été entouré de mystère, certains estimant qu’il s’agit là d’un assassinat politique dans le contexte tendu de l’arrivée au pouvoir du Parti communiste.