Le Prix des Droits de l'Homme Václav Havel 2018 attribué à Oyub Titiev

Le 6e Prix des droits de l'homme Václav Havel a été décerné au chef du bureau de Grozny du Centre Mémorial des droits de l'homme en Tchétchénie, Oyub Titiev. Le prix lui a été remis aujourd'hui, lors d'une cérémonie spéciale au Palais de l'Europe à Strasbourg, le jour de l'ouverture de la session plénière d'automne de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE). Le Prix Václav Havel est décerné chaque année par l'Assemblée parlementaire en partenariat avec la bibliothèque Václav Havel et la Fondation Charte 77 pour récompenser des actions exceptionnelles de la société civile en faveur de la défense des droits de l'homme en Europe et au-delà.

Oyub Titiev est en détention depuis janvier 2018. Il est un éminent défenseur des droits de l'homme et chef du bureau de Grozny du Centre Mémorial des droits de l'homme en Tchétchénie. A ce titre, M. Titiev a succédé à Natalia Estemirova, assassinée en 2009, et a apporté une contribution largement reconnue en faveur de la défense des droits de l'homme dans la région, en dénonçant les abus commis par les autorités locales. M. Titiev étant en détention, le prix a été remis à Aleksandr Cherkasov, Président du conseil d'administration du Centre Mémorial des droits de l'homme.

Les deux autres candidats présélectionnés – Rosa María Payá, jeune militante cubaine pour la démocratie et les droits de l'homme, et Nabeel Rajab, éminent défenseur de la démocratie et des droits de l'homme au Bahreïn – ont également reçu des diplômes lors de la cérémonie.