Le président Zeman trouverait « logique » d’augmenter les salaires

11-09-2016

Le président de la République estime qu’une augmentation des salaires serait « logique » compte tenu de la pénurie actuelle de main-d’œuvre dans de nombreux secteurs d’activité dans le pays, du faible niveau de chômage et plus généralement de la bonne santé de l’économie du pays. Miloš Zeman a ajouté que si cette mesure se combinait à une hausse du montant du salaire minimum, qui s’élève actuellement à 9 900 couronnes (366 euros), alors cette augmentation pourrait être de l’ordre de quelque 5 %. Le chef de l’Etat a fait cette déclaration samedi, alors qu’il participait à Lány (Bohême centrale) à une cérémonie organisée dans le cadre du 79e anniversaire de la mort de Tomáš Garrigue Masaryk, premier président tchécoslovaque. Mercredi dernier, lors de son congrès de rentrée, la Confédération tchéco-morave des syndicats (ČMKOS), qui est la plus grande centrale syndicale en République tchèque, a réclamé une hausse du salaire minimum et des négociations d’augmentation des salaires dans les entreprises de 5 à 5,5 % pour l’an prochain.