Le président Zeman se rendra bien en Russie, mais pas en Chine

12-01-2020

Miloš Zeman ne se rendra pas en Chine en avril prochain, où se tiendra le sommet 17+1 entre la Chine et les pays d’Europe centrale et de l’Est. Sur le site Blesk.cz, ce dimanche, le président tchèque a expliqué sa décision par le nombre insuffisant d’investissements chinois en République tchèque. Il demandera au vice-Premier ministre et leader du parti social-démocrate Jan Hamáček de le remplacer.

En revanche, Miloš Zeman a confirmé sa participation aux cérémonies qui se tiendront en mai à Moscou pour le 75e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Le chef de l’Etat entend profiter de cette occasion pour se plaindre suite aux propos critiques formulés récemment par un employé du ministre des Affaires étrangères russes au sujet de l’introduction dans le calendrier de la date-anniversaire de l'invasion soviétique de la Tchécoslovaquie, le 21 août 1968, comme « journée du souvenir ».