Le président Václav Klaus pose son veto à l'amendement sur l'interdiction de l'expropriation en cas d'exploitation minière

20-11-2012

Le président Václav Klaus a posé son veto à un amendement qui aurait interdit l'expropriation pour cause d'exploitation minière. Selon le chef de l'Etat tchèque, la législation aurait eu un impact important sur la politique énergétique du pays et aurait entraîné une forte spéculation sur le patrimoine. Le veto présidentiel peut encore être cassé par le Parlement. Il a été accueilli favorablement dans la région d'Ústí où l'exploitation du charbon est la première industrie locale, mais a été vertement critiqué par les écologistes. Plusieurs municipalités pourraient à l'avenir se voir amputer d'une partie de leur territoire en raison de l'exploitation minière, comme celles de Horní Jiřetín, de Černice et de Karviná.