Le président tchèque critique les propositions de Londres pour le budget européen

06-12-2005

Le président tchèque Vaclav Klaus s'est montré critique mardi face aux propositions de Londres pour le budget européen 2007-2013, estimant qu'elles avaient été formulées "au détriment des nouveaux pays" de l'UE. "L'important, ce n'est pas que Tony Blair avance une proposition pour réduire le budget. L'important c'est à quel point cette répartition du budget (...) est juste", a déclaré M. Klaus, à Pardubice. Cette déclaration de M. Klaus diffère de la position, nettement plus accueillante, prise la veille par le Premier ministre social-démocrate tchèque, Jiri Paroubek.