Le président de la police tchèque devra expliquer certaines interventions de « ses hommes »

05-04-2016

Le ministre de l’Intérieur, Milan Chovanec, demande au président de la police tchèque d’examiner certaines interventions policières qui pourraient être jugées « antidémocratiques ». Il s’agit plus précisément d’une visite des policiers à la haute école de cinéma à Prague, relative à ce que celle-ci s’est jointe aux protestations contre la visite du président chinois en République tchèque en plantant le drapeau tibétain, et d’une autre intervention de la police pendant la visite de Miloš Zeman à Bochov près de Karlovy Vary lors de laquelle les policiers ont interpellé une dizaine de personnes brandissant des banderoles protestant contre le chef de l’Etat. « Si ces policiers n’avaient pas de raisons pertinentes, nous serions des témoins des actes arbitraires de la police, ce qui est absolument intolérable », a expliqué M. Chovanec.