Le Premier ministre tchèque satisfait de la conclusion du sommet européen

03-07-2019

Le Premier ministre tchèque Andrej Babiš s’est dit satisfait de la conclusion du sommet européen de Bruxelles et du compromis trouvé entre les Vingt-Huit, qui ont finalement choisi l’ancienne ministre de la Défense allemande Ursula von der Leyen pour être la nouvelle présidente de la Commission européenne.

Les Vingt-Huit sortent de trois jours de négociations ardues à Bruxelles où le groupe de Visegrád (République tchèque, Slovaquie, Pologne, Hongrie) a largement participé au blocage, refusant la nomination du Néerlandais Franz Timmermans à ce poste. Le Premier ministre Andrej Babiš s’est félicité du compromis trouvé et que les candidats finalement choisis pour occuper les postes-clés de l’Union européenne aient reçu un soutien quasi unanime.

Pour le chef du gouvernement tchèque, Ursula von der Leyen est une politicienne conservatrice expérimentée qui comprend l’Europe centrale et les pays du groupe de Visegrád. Il a dit espérer que sa nomination soit confirmée par le Parlement européen et que les députés européens tchèques la soutiendraient.