Le Premier ministre Gross présente la future stratégie du gouvernement

04-12-2004

Le Premier ministre Stanislav Gross s'est, à son tour, opposé à "la politique anti-européenne" du Parti civique démocrate, qui "placerait la République tchèque dans une isolation par rapport au reste de l'Europe". Au cours de la réunion du Comité exécutif de la social-démocratie, Stanislav Gross a défini les futures priorités de son gouvernement, notamment la réduction des dépenses sociales de l'Etat de 15 milliards de couronnes, mesure qui serait en rapport avec l'entrée de la République tchèque dans l'Union monétaire.