Le Premier ministre favorable à des législatives anticipées si aucun accord n’est trouvé d’ici mardi prochain

04-04-2012

Les Affaires publiques conditionnent leur prochain soutien au gouvernement à un remaniement ministériel. Ils appellent également le cabinet à revoir l’accord de coalition, à définir de nouvelles priorités et à fusionner certains ministères. Autant de conditions que les deux autres partis de la coalition gouvernementale, l’ODS et TOP 09, ont strictement refusées. Ce mercredi, le Premier ministre et leader de l’ODS, Petr Nečas, a toutefois déclaré qu’il était prêt à discuter jusqu’à mardi matin avec les Affaires publiques et TOP 09 de la poursuite de leur collaboration au sein de la coalition. L’ODS propose une révision du programme du gouvernement et la suppression de trois ministères. Si ces négociations n’aboutissent pas, l’ ODS sera alors favorable à l’organisation d’élections législatives anticipées. Le Premier ministre a précisé qu’il ne voulait pas d’un gouvernement de minorité, estimant que la majorité à la Chambre des députés est indispensable. L’idée d’élections anticipées avait déjà été soutenue par le vice-président de TOP 09 et ministre des Finances, Miroslav Kalousek.