Le Premier ministre en démission, étonné et déçu de la déclaration du Parlement européen concernant la violation des droits en Hongrie

08-07-2013

Le Premier ministre en démission, Petr Nečas, se dit profondément déçu et stupéfait du procédé du Parlement européen à l’égard de la Hongrie. Dans un rapport de la semaine dernière, le Parlement européen avait dénoncé des manquements de la part du gouvernement hongrois à l’encontre des principes démocratiques fondamentaux et demandait la réparation des dommages. D’après les déclarations ce lundi du Premier ministre démissionnaire tchèque, Petr Nečas n’a pas de doutes quant au système démocratique de la Hongrie, mais conteste la légitimité même de la résolution du Parlement européen.