Le policier qui a brutalisé Katerina Jacques lors des manifestations du 1er mai quitte la police

05-05-2006

L'inspection du ministère de l'Intérieur proposera au représentant de l'Etat d'inculper le policier Tomas Cermak pour avoir brutalisé, lors des manifestations du 1er mai à Prague, Katerina Jacques, directrice de la section aux droits de l'homme du Bureau gouvernemental et candidate du Parti des Verts pour les législatives de juin prochain. Entre-temps, le policier a annoncé sa décision de quitter la police. Le Premier ministre Paroubek s'attend à ce d'autres inculpations de policiers qui n'ont rien fait pour l'empêcher suivent.