Le patrimoine minier des Monts métallifères et le haras de Kladruby inscrits à l’UNESCO

07-07-2019

La région des Monts métallifères, située dans le nord-ouest de la Bohême et dans le sud-est de l’Allemagne, ainsi que le haras de Kladruby nad Labem (région de Pardubice), figurent parmi les sept nouveaux sites culturels inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. La République tchèque possède donc désormais quatorze sites classés UNESCO.

Réuni cette semaine à Bakou, en Azerbaïdjan, le Comité du patrimoine mondial a décidé, samedi, de l’inscription de la région minière Erzgebirge/Krušnohoří (Monts métallifères). La candidature avait été présentée conjointement par la partie tchèque et le Land de Saxe voisine. La région contient une variété de métaux qui ont donné lieu à une extraction minière dès le Moyen-Age.

Le site de Kladruby nad Labem, quant à lui, est situé dans la plaine de l’Elbe, à une centaine de kilomètres à l’est de Prague. Il comprend des champs, des pâtures clôturées, une zone forestière ainsi que des bâtiments construits au XVIe siècle avec l’objectif principal de servir à l’élevage et au dressage des chevaux kladruber, un type de cheval de trait utilisé lors des cérémonies de la cour impériale des Habsbourg.