Le monument pragois en souvenir des enfants sauvés par Nicholas Winton a été rénové

08-02-2020

Vandalisé en juin 2019, le monument érigé dans la Gare centrale de Prague en souvenir des convois organisés par Nicholas Winton pour sauver des enfants juifs de Tchécoslovaquie a été rénové ce samedi.

La partie en verre du monument, sur laquelle sont gravées des mains symbolisant celles des enfants faisant un dernier signe à leurs parents restés à quai, a dû être entièrement refaite. Elle a été réinstallée sur le monument par le verrier Jan Huňát, en présence de Zuzana Marešová qui avait figuré parmi les 669 enfants tchèques et slovaques sauvés grâce au « Schindler britannique » des camps nazis.

Selon l’artiste Jan Huňát qui a conçu le verre pour le monument, il s’agissait d’un acte de vandalisme prémédité. « Le verre fait presque 2 centimètres d’épaisseur, il n’aurait pas pu être cassé d’une autre manière », a-t-il déclaré.

La police avait ouvert une enquête, mais le coupable n’a pas été retrouvé.