Le ministre de l'Education propose la gratuité des repas à l'école pour les familles pauvres

Les repas du midi pourraient être à l'avenir gratuits pour certains enfants des écoles maternelles publiques et des premiers niveaux des écoles primaires. La mesure serait destinée aux familles bénéficiant d'allocations familiales, c'est-à-dire dont le revenu n'excède pas 2,7 fois le minimum vital. Tel est le projet du ministre de l'Education Robert Plaga (ANO), qu'il a présenté jeudi devant des journalistes. Il imagine que sa proposition, si elle est retenue par le gouvernement, pourrait entrer en vigueur en 2020.

Robert Plaga réagit ainsi à la formule soutenue par la social-démocratie, partenaire minoritaire du gouvernement, qui souhaite la gratuité des repas pour tous les élèves des écoles maternelles et du premier cycle des écoles primaires. "Notre proposition cible mieux les enfants dans le besoin dans ces écoles. Elle devrait concerner 170 000 enfants", explique ainsi le ministre. Le gouvernement devrait discuter les deux projets et trancher lundi prochain.