Le ministère de l'Intérieur prépare une loi en cas de Brexit « dur »

18-12-2018 mis à jour

Si le Royaume-Uni quitte l'Union européenne sans qu'un accord entre les deux parties aient pu être conclu, la République tchèque devra adapter sa législation à la situation nouvelle. C'est pourquoi le ministère de l'Intérieur prépare actuellement une loi sur le sujet. Les autres cabinets ministériels sont invités à alimenter le texte cette semaine pour que celui-ci prenne en compte tous les aspects du problème. C'est le Premier ministre Andrej Babiš qui a annoncé la nouvelle lundi à l'issue du conseil des ministres.

D'après le ministre de l'Intérieur, le social-démocrate Jan Hamáček, un Brexit « dur » entraînerait toute une série de complications. Il s'agirait notamment de préparer le statut des ressortissants britanniques se trouvant sur le territoire tchèque. Le texte de loi devrait être soumis à l'étude du gouvernement le 7 janvier et entré en vigueur le 29 mars, date à laquelle le Royaume-Uni devrait quitter l'Union européenne.