Le ministère de l'Environnement prépare une stratégie anti-sécheresse

En raison de la canicule qui frappe une bonne partie de l'Europe actuellement, dont la République tchèque, de nombreux maires du pays ont interdit l'utilisation de l'eau du robinet pour remplir les piscines et arroser les jardins. Les présidents de régions sont en train de calculer le coût de la sécheresse persistante de cette année et s'apprêtent à demander des compensations à l'Etat.

Pendant ce temps, le ministère tchèque de l'Environnement est en train de préparer une stratégie sur le long terme pour combattre la sécheresse. Une stratégie qui impliquerait la construction de nouveaux barrages et le soutien à des projets permettant la construction de réservoirs de récupération des eaux de pluie. Le coût total de ces mesures anti-sécheresse devrait s'élever à 42 milliards de couronnes.