Le ministère de l'Aménagement du territoire veut améliorer l'accueil des touristes étrangers

28-06-2005

Les indications peu précises des monuments, les annonces parfois incompréhensibles dans les transports en commun, le comportement « mafieux » des chauffeurs de taxi ou encore le manque de toilettes dans les lieux publics : tels sont quelques-uns des éléments qui gênent le plus les touristes étrangers lors de leurs séjours en République tchèque. C'est ce qu'a annoncé, ce mardi, au cours d'une conférence de presse, le ministre de l'Aménagement du territoire, Radko Martinek. En 2004, six millions de touristes étrangers ont visité la République tchèque, dont 3,5 millions la seule ville de Prague. Le développement des infrastructures et de l'activité du tourisme dans les autres régions du pays constitue une des priorités du ministère.