Le maire de Prague révoqué accuse TOP 09 de corruption

24-05-2013

De son côté, le désormais ex-maire de Prague et président de l’antenne pragoise de l’ODS Bohuslav Svoboda a réagi à l’évolution de la situation à la mairie de Prague en affirmant que TOP 09 s’efforçait « d’acheter » certains membres de l’ODS en leur proposant différents postes et fonctions au sein de conseils de surveillance de certaines entreprises appartenant à la ville. Selon Bohuslav Svoboda, qui selon les médias tchèques avait la volonté de lutter contre les pratiques de corruption en cours depuis longtemps à Prague, TOP 09 se transforme progressivement en un parti travaillant pour le compte des lobbyistes et autres groupes d’influence.