Le gouvernement veut rendre le cannabis médical plus accessible

Le gouvernement tchèque entend améliorer l’accessibilité du cannabis médical dans les pharmacies du pays. Le Premier ministre a fait savoir, ce mercredi, qu’il avait demandé au ministère de la Santé de présenter un projet allant dans ce sens d’ici à la semaine prochaine, sans toutefois donner plus de précisions sur ses intentions. Par ailleurs, Andrej Babiš a précisé que son mouvement ANO, principale formation de la coalition gouvernementale, ne soutiendrait pas le projet de loi du Parti pirate visant à la dépénalisation pour les particuliers de la culture de cinq plants de cannabis à usage personnel.

Pour rappel, se soigner avec du cannabis médical, dont le remboursement n’est pas pris en charge par les caisses d’assurance maladie, est autorisé en République tchèque depuis avril 2013. Toutefois, en raison notamment de son prix élevé (6,50 euros le gramme), des difficultés d’alimentation du marché ou encore du nombre réduit de médecins autorisés à en prescrire, la consommation de cannabis médical reste pour l’heure toujours minime et se limite à quelques dizaines de patients.