Le gouvernement valide le projet de loi sur le Brexit "dur"

Le gouvernement a validé lundi en conseil des ministres un projet de loi pour anticiper la possible sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne sans accord entre Londres et Bruxelles. Cette législation, dite "lex Brexit", a été préparée par le ministère de l'Intérieur en coopération avec les autres ministères. Le texte prévoit une période de transition d'un an pendant laquelle les droits des citoyens britanniques sur le territoire tchèque seraient garantis dans certains secteurs. La loi prend en compte également la situation des ressortissants tchèques se trouvant au Royaume-Uni. "Si nous n'adoptions pas cette loi, cela mettrait en danger quelque 40 000 Tchèques vivant au Royaume-Uni. C'est ce que nous ne voulons absolument pas", a commenté le social-démocrate Jan Hamáček, le ministre de l'Intérieur.

Le Brexit doit entrer en vigueur à la fin du mois de mars. Devant l'éventualité d'une sortie de l'Union européenne sans accord, les pays européens adaptent leur législation pour faire face à un événement aux conséquences très incertaines. Le gouvernement tchèque souhaite désormais que les députés adoptent le texte en première lecture dès que possible.