Le gouvernement tchèque n’entend pas réclamer de réparations à l’Allemagne

Le gouvernement tchèque n’entend pas réclamer de réparations de guerre à l’Allemagne pour les crimes commis par les nazis. Le Premier ministre a fait savoir que le sujet n’était pas d’actualité, suite à l’interpellation d’un député communiste. Andrej Babiš a expliqué qu’une telle démarche pourrait entraver les relations de confiance en Europe.

La question a été posée suite aux réclamations formulées à plusieurs reprises par le gouvernement polonais, pour un montant allant jusqu'à 840 milliards d'euros selon un rapport présenté par une commission parlementaire.