Le gouvernement tchèque n’a pas de candidat favori pour le poste de président de l’UE

19-11-2009

Avec la vaccination contre la grippe H1N1, le mandat de la délégation tchèque au sommet de l’Union européenne, qui s'est ouvert à Bruxelles, constituait l’autre thème principal de la réunion ministérielle extraordinaire qui s’est tenue jeudi matin. Le Premier ministre, Jan Fischer, a indiqué que tous les candidats au poste de président du Conseil européen étaient acceptables pour Prague, le cabinet n'ayant pas de favori. La délégation tchèque prendra sa décision sur place, Jan Fischer s'attendait à des négociations longues et difficiles.