Le gouvernement tchèque envisage de réduire la valorisation des retraites

20-07-2010

Le nouveau ministre tchèque du Travail et des Affaires sociales Jaromír Drábek envisage de réduire à partir de 2012 la valorisation des retraites en République tchèque. Actuellement la loi oblige le gouvernement à augmenter les retraites selon l’inflation mais aussi selon la croissance des salaires réels. D’après le ministre, à partir de 2012 la valorisation des retraites ne couvrirait que l’inflation. Cela veut dire que la retraite mensuelle moyenne n’augmenterait pas de 390 couronnes (quelque 15 euros), mais seulement de 233 couronnes ( 9 euros). Néanmoins, selon le premier ministre Petr Nečas une telle mesure ne peut être prise que progressivement et la valorisation des retraites ne peut être modifiée qu’en accord avec les autres parties de la réforme du système de retraites. Selon l’opposition, le projet aura pour conséquence la baisse du niveau de vie des retraités par rapports aux autres couches de la population.