Le gouvernement d’accord pour que les professeurs de l’enseignement supérieur ne soient plus nommés par le président de la République

18-12-2013

Le gouvernement démissionnaire de Jiří Rusnok a approuvé le projet d’amendement à la loi relative à la nomination des professeurs de l’enseignement supérieur. Selon le texte qui doit encore être débattu par le Parlement, les professeurs ne seraient plus nommés par le président de la République, mais par les ministères de l’Enseignement, de la Défense ou de l’Intérieur selon les écoles concernées. Miloš Zeman a fait savoir qu’il ne souhaitait plus disposer de ce pouvoir, conséquence de la controverse qui a fait suite en début d’année à ses réticences à promouvoir professeur d’université l’historien de la littérature Martin C. Putna. Le chef de l’Etat avait alors déclaré qu'il n'avait pas apprécié une banderole portée par ce dernier lors d'une gay pride.