Le gouvernement Babiš enterre la loi sur le logement social

Prévue par la précédente coalition gouvernementale dirigée par le social-démocrate Bohuslav Sobotka, la loi régulant la question du logement social ne verra probablement pas le jour. L’information a été communiquée ce lundi par le Premier ministre et leader du mouvement ANO Andrej Babiš, à l’issue de sa rencontre avec les ministres de son gouvernement et les représentants des communes, axée sur la situation dans les localités défavorisées.

Andrej Babiš a déclaré que son gouvernement préférait soutenir financièrement la construction de logements sociaux dans des communes concrètes, comme le prévoit un plan élaboré par la ministre de l’Aménagement du territoire Klara Dostálová (ANO). D’après ce projet, environ 65 000 personnes pourraient accéder à ce type de logement. D’après le chef du gouvernement, il n’est pas nécessaire de réguler cette problématique, qui doit être gérée par les communes, par une loi.

Une position contestée par des travailleurs sociaux, des ONG ainsi que par certaines municipalités.