Le Fonds pour les enfants en danger vend trois de ses biens pour couvrir en partie ses dettes

13-08-2015

Le Fonds pour les enfants en danger, qui gère de nombreux foyers pour enfants à travers le pays, a décidé de vendre trois de ses établissements, à Kroměříž, Dubí et dans le quartier de Kbely à Prague. La direction espère ainsi couvrir une partie de ses dettes, afin de pouvoir continuer ses activités. Plusieurs dizaines d’employés vont, en conséquence de cette vente, perdre leur emploi. Les dettes du Fonds représenteraient quelque 122 millions de couronnes. Cette vente permettrait de les faire diminuer de 5 millions. Le Fonds a également fait appel au gouvernement en juin, lui demandant de soutenir financièrement la structure afin que celle-ci puisse continuer à exister. Le gouvernement devrait à nouveau débattre de la question la semaine prochaine.