Le directeur de la police demande que soit réexaminé le comportement des policiers dans l’affaire Janoušek

26-03-2012

Le directeur de la police tchèque Petr Lessy demande à l’Inspection générale des corps de sécurité (GIBS) d’examiner le comportement de la police de Prague dans l’affaire de l’accident de route du lobbyiste Roman Janoušek. La police est critiquée d’avoir laissé partir Roman Janoušek après l’accident, de ne pas le mettre en détention préventive et de lui avoir permis de téléphoner. Petr Lessy qualifie ce comportement de la police de « hors standard » et ne peut pas exclure que certains policiers aient été influencés par le lobbyiste. « Je ne considère pas comme normal de laisser en liberté un malfaiteur qui s’est enfui du lieu du délit et de le laisser téléphoner, » a déclaré le chef du groupe social-démocrate dans la Chambre des députés, Jeroným Tejc.