Le conseil gouvernemental chargé des questions relatives à la minorité rom demande au Premier ministre de permettre d'ouvrir la voie à des compensations

01-12-2019

Le conseil gouvernemental chargé des questions relatives à la minorité rom a proposé la création d'une commission spéciale qui documenterait les biens de la minorité rom avant la Seconde Guerre mondiale, leur confiscation entre 1938 et 1945, afin d'ouvrir la voie à de possibles compensations.

Le conseil gouvernemental demande au Premier ministre Andrej Babiš de débloquer des fonds à cet effet. Selon le projet Holocaust.cz, l'administration du Protectorat de Bohême-Moravie a déporté plus de 5 500 Tchèques issus de la minorité rom. Seuls 500 sont revenus des camps après la guerre.