Le communiste Zdeněk Ondráček explique son refuse de soutenir le gouvernement

14-07-2018

Le député communiste Zdeněk Ondráček a expliqué son refus d'accorder sa confiance au gouvernement d'Andrej Babiš, lors du vote à la Chambre basse du Parlement dans la nuit de mercredi à jeudi, par un désaccord sur le programme de la coalition formée par le mouvement ANO et la social-démocratie, et soutenu par son parti, dans le domaine de la sécurité. Il met notamment en doute les compétences du nouveau ministre de l’Intérieur, Jan Hamáček. C'est ce qu'il a indiqué vendredi aux journalistes après avoir donné les raisons de son absence lors du vote à la direction communiste. Vojtěch Filip, le chef du parti, a fait savoir que ces explications avaient été acceptées et que Zdeněk Ondráček ne serait pas sanctionné.

Le député a rejeté les rumeurs selon lesquels il aurait agi ainsi en lien avec sa révocation, soutenue par le mouvement ANO, de ses fonctions de président du comité parlementaire en charge du contrôle du GIBS, le service d’inspection des forces de police.