Le chef de l'Etat ne devrait plus apparaître sur une même scène que l'islamophobe Martin Konvička

23-08-2016

Le porte-parole de la présidence tchèque, Jiří Ovčáček, a exclu ce mardi que le chef de l'Etat Miloš Zeman puisse un jour à nouveau partager une scène avec l'islamophobe Martin Konvička, responsable dimanche de la simulation d'une "invasion islamiste" en plein cœur de Prague. Les deux hommes étaient apparus sur un même podium l'an dernier à l'occasion de la fête nationale du 17 novembre. Cela avait valu de nombreuses critiques au président, dont les propos visent régulièrement les réfugiés et les musulmans. Jiří Ovčáček s'est également livré à quelques comparaisons. Selon lui, l'action de M. Konvička s'apparente aux agissements du collectif artistique Ztohoven, dont des membres avaient en 2007 introduit les images d'une fausse explosion nucléaire dans un programme de la Télévision tchèque. Le porte-parole a également évoqué les journalistes de Mladá fronta Dnes ayant apporté au château de Prague la semaine passée un pistolet à air comprimé et un long couteau pour tester le renforcement du dispositif de sécurité.