Le chef de la diplomatie tchèque invite à la prudence quant à l'évolution en Ukraine

10-12-2004

Le ministre des Affaires étrangères Cyril Svoboda n'est pas partisan d'un optimisme exagéré quant à l'évolution en Ukraine. Beaucoup ont applaudi l'adoption des changements électoraux et constitutionnels par le parlement ukrainien, le problème est que ces changements n'entreront en vigueur que dans la deuxième moitié de l'année prochaine, et le successeur du président Koutchma sera élu selon les règles actuelles, a déclaré le ministre.