Le chef de la diplomatie tchèque à Bruxelles pour évoquer l'affaire Khashoggi

19-11-2018

Le ministre tchèque des Affaires étrangères Tomáš Petříček est à Bruxelles ce lundi pour évoquer avec ses collègues européens d'éventuelles sanctions à prendre contre l'Arabie saoudite suite au meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, critique du régime saoudien, dans un consulat de ce pays à Istanbul début octobre. Il s'agit notamment de rappeler l'importance de protéger l'indépendance de la presse, a rappelé le social-démocrate.

"La République tchèque a fermement condamné le meurtre du journaliste Khashoggi. Nous avons demandé à ce que l'affaire soit traitée au niveau du Conseil des affaires étrangères de l'Union européenne", a indiqué Tomáš Petříček. Celui-ci n'exclut pas la prise de sanctions dirigées contre certaines personnalités du régime saoudien.

Un rapport de la CIA, dont les conclusions définitives doivent être rendues cette semaine, estime que le prince héritier Mohammed ben Salman aurait personnellement commandité l'assassinat du journaliste saoudien.