Le 20e congrès de l’ODS : Mirek Topolánek ne sera pas obligé de défendre sa position de chef du parti

21-11-2009

Le congrès du Parti civique démocrate (ODS), formation principale de la droite tchèque, s’est réuni à Prague. Le président de l’ODS Mirek Topolánek ne sera pas obligé de défendre sa position à la tête du parti car ses opposants n’ont pas réussi à imposer le vote sur cette question au programme du congrès. Mirek Topolánek a promis aux délégués de donner sa démission, si l’ODS ne gagne pas dans les prochaines élections législatives. Les délégués ont été salués, dans une lettre, par le fondateur de leur Parti et actuel président de la République Václav Klaus. Il les a exhorté à présenter clairement leurs thèmes politiques aux électeurs qui autrement pourraient prêter l’oreille à la tentation extrémiste. Vaclav Klaus est en ce moment en visite officielle au Pérou.