L'armée tchèque se protégera contre la drogue

02-03-2007

Toujours la ministre tchèque de la Défense Vlasta Parkanova a signalé à la presse que les personnes désireuses de travailler dans l'armée seront obligées à l'avenir de se soumettre à des tests de dépistage de stupéfiants. Ces tests devraient faire partie des conditions obligatoires pour l'admission dans l'armée professionnelle. Récemment les médias tchèques ont signalé la mise en détention de quatre soldats de profession de la base aérienne militaire de Caslav sur lesquels pesait le soupçon de trafic et de consommation de drogues. Finalement on a ouvert la procédure contre deux d'entre eux.