L’ancienne ministre de la Justice Helena Válková retire sa candidature aux fonctions de médiatrice de la République

12-01-2020

Ancienne ministre de la Justice et actuelle commissaire du gouvernement en charge des droits de l'homme, Helena Válková a renoncé à se porter candidate aux fonctions de médiatrice de la République. Le président de la République, Miloš Zeman, qui avait proposé Helena Válková pour remplacer l’actuelle médiatrice, l'ancienne dissidente Anna Šabatová, s’est félicité de la décision de la députée, membre du mouvement ANO.

En fin de semaine dernière, le site Info.cz a publié l’information selon laquelle Helena Válková avait cosigné, à la fin des années 1970, un article défendant les mesures mises en œuvre par le régime communiste pour restreindre les droits des opposants, et ce avec l’ancien procureur qui a prononcé plusieurs condamnations à mort lors des procès staliniens des années 1950.

Le Premier ministre Andrej Babiš, leader du mouvement ANO, avait lui aussi déclaré qu’Helena Válková ne devrait pas présenter sa candidature aux fonctions de médiatrice. Helena Válková, qui a été la cible de nombreuses critiques, a toutefois justifié sa décision par le fait qu’elle a été membre du parti communiste autrefois.