L'ancien Premier ministre Stanislav Gross a été blanchi après l'enquête menée par la police dans l'affaire de son appartement

20-12-2005

La police a blanchi l'ancien premier ministre tchèque Stanislav Gross dans l'affaire qui avait fini par entraîner sa démission il y a quelques mois. N'ayant trouvé aucun élément à charge dans les modalités d'achat de son appartement, l'enquête de la police a abouti à l'absence du moindre soupçon de délit criminel. Plus récemment, M. Gross a été éclaboussé par les soupçons de corruption qui entourent la privatisation du groupe pétrolier Unipetrol. Cette affaire l'a poussé en septembre à démissionner de son poste de président du parti social-démocrate (CSSD) et à annoncer son retrait de la course pour les prochaines élections générales prévues en 2006.