L’alerte au smog pour Prague et la Bohême centrale a été levée

L’alerte au smog pour Prague et la Bohême centrale a été levée jeudi soir, de même que pour la région d’Ústí nad Labem dans le nord du pays. Une information de l’Institut hydrométéorologique tchèque. L’alerte au smog avait été lancée en raison d’une forte concentration d’ozone troposphérique dans l’air. Les personnes fragiles et souffrant de problèmes respiratoires, ainsi que les enfants et les seniors, avaient été appelés à la prudence et à rester chez eux, dans la mesure du possible.

L’ozone est produit principalement par la transformation, sous l’effet du rayonnement solaire, des oxydes d’azote et des Composés Organiques Volatils (COV) émis majoritairement par les activités humaines. Le smog est largement dû au gaz des pots d’échappement, les villes et les zones industrielles étant les plus sévèrement touchées. L’Institut hydrométéorologique tchèque lance une alerte au smog lorsque la concentration horaire de l’ozone dépasse les 180 microgrammes par mètre cube dans au moins une station de mesure.