L'agresseur de Petra Kvitová risque jusqu'à douze ans de prison

Dans un communiqué rendu public vendredi dernier, le porte-parole du parquet de Brno, en Moravie, a indiqué que l'acte d'accusation avait été officiellement déposé contre l'agresseur de la joueuse de tennis tchèque Petra Kvitová, « un homme de 33 ans [...] qui risque entre cinq et douze ans de prison ferme ». L'agresseur avait été arrêté et mis en détention en mai dernier, à la suite d'une dénonciation anonyme. Il avait ensuite été identifié par la 4e joueuse mondiale, avant son envol pour Paris afin de disputer le tournoi de Roland-Garros.

Agressée à son domicile en 2016, Petra Kvitová avait été contrainte à cinq mois d'arrêt pour soigner sa main gauche grièvement blessée par un coup de couteau. La joueuse tchèque, qui avait laissé entrer chez elle le cambrioleur qui prétendant être un agent d'entretien, avait été blessée aux cinq doigts de la main gauche, celle avec laquelle elle tient la raquette, ainsi qu'à deux nerfs. La gravité de sa blessure avait nécessité une opération de presque quatre heures.