La ville de Beroun a dépassé le quota annuel de pollution atmosphérique

05-04-2014

A l’heure actuelle, la ville de Beroun a déjà dépassé le nombre de jours par an, dans le cadre desquels le taux de particules fines en suspension peut être légalement dépassé. Après la ville de Kladno, Beroun est ainsi devenue la deuxième ville de Bohême centrale, où ce dépassement du nombre des jours a été constaté. La loi autorise un dépassement de la limite quotidienne des particules fines en suspension de trente-cinq jours par an. Or d’après les données de l’Institut hydrométéorologique tchèque, la station de la ville de Beroun a déjà enregistré un dépassement de la limite quotidienne à trente-six reprises le 31 mars dernier. L’année dernière, cette limite quotidienne avait également été dépassée, mais seulement neuf mois plus tard.