La Tchéquie va construire en Syrie un centre d’accueil pour les orphelins

La République tchèque entend construire en Syrie un centre destiné à l’accueil d’une cinquantaine d’orphelins, qui pourra ensuite être agrandi. Une fondation sera créée à cette fin sur le compte de laquelle des dons pourront être envoyés pour financer le projet. C’est ce qu’a fait savoir le Premier ministre Andrej Babiš, mardi, après avoir rencontré les représentants du Croissant-Rouge arabe syrien, une association d'aide humanitaire. Cette annonce répond au projet de l'eurodéputée chrétienne-démocrate Michaela Šojdrová d'accueillir en République tchèque cinquante orphelins syriens qui se trouvent actuellement en Grèce. Le chef du gouvernement avait alors qualifié cette idée de « non-sens ».

La République tchèque dispose d’un terrain d’une surface de 20 000 mètres carrés en Syrie. La construction d’une école, de logements, d’un réfectoire et d’une aire de sport y est prévue. Le projet devrait se réaliser sur la base d’une coopération avec la Croix-Rouge tchèque et des entreprises syriennes.