La Tchéquie réagit d’une manière très sensible à la situation économique mondiale

06-09-2009

Même pas un an après le début de la crise financière mondiale, l’économie tchèque s’est retrouvée à son plus bas niveau. Le PIB a chuté de 4,9 %, la production industrielle d’un cinquième, le taux de chômage grimpe et se situe tout juste en dessous des 10 %. La crise, selon les économistes, a démontré que l’économie tchèque était étroitement liée à l’économie mondiale et que ses conséquences se répercutaient très rapidement sur les finances tchèques. Beaucoup de pays qui sont d’importants partenaires commerciaux de la Tchéquie ont été touchés et cela a mis à jour la fragile structure de l’économie tchèque où l’exportation joue le premier rôle.